Si y'a du gaz dans l'eau, c'est un coca...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Nouveau Monde

Aller en bas 
AuteurMessage
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Le Nouveau Monde   Jeu 16 Fév - 16:19

Ca s'annonçait comme le plus grand plan foireux depuis un bail.
Terence Malick, 4 films en 30 ans, après La Ligne Rouge (son chef d'oeuvre incontestable) on attend de lui un autre chef d'oeuvre (c'est ça le revert de la médaille quand on a un temps de production biblique à la Leone ou Kubrick) et il prend quoi comme sujet ? Pocahontas !!!
Et en tête d'affiche, Colin "Alexandre" Farrell...
Pari plus dur, c'est inimaginable...

Et pourtant, le film est divin...
Après des tout débuts déconcertants -le générique est sublime mais les cartons avec les stars bien en avant font tâches, les premiers plans clouent au siège par leur beauté mais la voix off laisse présager que les indiens parlent anglais, les paysages sont magnifiques mais la musique de James Horner effraie par son côté "trop" lyrique -le film s'envole et le coeur du spectateur aussi.

Réussissant haut-la-main un pari impossible (on est hanté par l'imagerie Disney au début dès que quelqu'un prononce le nom de John Smith mais ça disparaît bien vite) et se payant le luxe de faire disparaître environ 3/4 d'heure sa star de l'écran, Mallick confirme qu'il est le cinéaste le plus "trop rare" depuis la disparition du grand Kubrick...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Yorek
3rd Son
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Un monde meilleur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Jeu 16 Fév - 22:13

Ouai, il tue ce film, j'ai adoré, je le conseil à tout le monde. En ces temps ou les bons films se font rares, ca fait plaisir de voir de nouveau le cinema comme un art ! Le nouveau monde est une oeuvre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princeps Oleus
2nd Son
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 34
Localisation : Le puits de l'Enfer
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 1 Mar - 3:07

Si je puis me permettre un avis quelque peu différent...

Ca faisait une eternité que je n'etais allé au cinéma et on peut dire que j'ai bien choisi mon film, là... j'ai lu après coup un nombre incroyable de bonnes critiques dessus, ce qui tend à prouver qu'ils ne vont pas toujours voir les films sur lesquels ils ecrivent, se contentant d'encenser les films des studios qui les soudoient le mieux. Nous voilà face à un film excessivement et vainement contemplatif et même très poussif de ce côté, sans aucun rythme, avec des lenteurs incroyables. Pour tout vous dire, je me suis dit pendant une heure et demie que le film mettait longtemps à décoller et que l'installation de l'histoire n'etait pas évidente. Au final, la dernière demi-heure a tué mes illusions car, au lieu de décoller enfin, elle s'est ecrasée lamentablement, préférant suivre l'indienne qui se civilise alors que même la vie du baroudeur au regard inexpressif (faut dire que c'est Colin Farrell, aussi) chez les esquimaux avait l'air plus intéressante.L'impression que l'on en garde est celle d'un lyrisme pataud et grossier, vulgairement inspiré au spectateur.
On peut toutefois signaler une construction intéressante avec l'apparition du troisième nom de l'affiche (Christian Bale) à seulement une demi-heure de la fin, en même temps qu'une disparition de Farrell, car les deux personnages ne se rencontrent à aucun moment.
Toutefois, j'ai appelé de mes voeux le générique de fin au bout d'un moment et il est venu comme une délivrance, surtout avec les derniers instants parfaitement insupportables et la musique qui allait crescendo jusqu'à me pourrir les oreilles.
On a même droit à un moment de pure démagogie où la voix de Farrell (le film est vraiment hanté par ces foutues voix off... c'est lourd et même indigeste. Ce genre de moments où l'on se regarde le nombril peut très bien donner des envolées lyriques quand ils viennent couper des moments d'action, mais ça ne saurait fonctionner, monsieur Malick, quand le film entier tourne autour de ça) vient nous rappeler discrètement ce que cherchaient les premiers colons américains et ce dont les USA ce sont ecartés.
Seul passage vraiment sympa du film : l'etat de siège du fort, hanté par une petite cinquantaine d'anglais rachitiques qui errent comme des zombies privés de pudding. Le reste est vraiment navrant et joue grossièrement sur une corde usée par trop de films et de livres médiocres, le tout en se croyant réellement poétique et génial. Même la mise en scène est vraiment moyenne malgré une photographie superbe et un très bon travail sur les costumes et les armes, que ce soit sur les hommes oiseaux cul nus ou les anglois armés de rapières étincelantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pope Arles
1st Son
avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Le Sanctuaire des néottes
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 1 Mar - 3:18

Je fais également partie des déçus. Je n'ai pas grand chose à dire dessus, Le princeps oleus a dit l'essentiel de ma pensée. J'étais avec lui dans la salle de ciné, et vraiment, quelle déception ! Quel film horrible ! Je ne souhaitais qu'une chose, que le générique de fin arrive !

Je savais que Terrence Malick aimait faire du contemplatif mais la, quelle horreur !
Je ne pourrais même pas le recommander aux gens qui ont aimé la ligne rouge (du même réalisateur) car vraiment, ce n'est pas comparable !
Au moins pour une fois, Colin Farrell n'est pas responsable du naufrage du film, c'est deja ça ! Very Happy

Et dire que c'était la version courte... Le DVD contiendra une version longue... Suspect

Le mythe de Pocahontas était une connerie, ce film confirme cette règle. Pour preuve, cette histoire n'est qu'une toile de fond à la contemplation de paysages naturels certes beaux, mais des plans de 15 minutes sur l'herbe avec colin farrell, moi j'appelle ça du vice. Enfin question de point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morgenstern
4th Son
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 1 Mar - 11:23

je me permet de contester cette avis, tout simplement pour que ceux qui tombe sur le sujet aille le voir et se fasse le propre idée puisque apperement le film fait plus que polemique.
jai personnelement trouvé "le nouveau monde" genial a des années lumieres d'un alexandre lourd au niveau...bein de tout ou d'un kingdom of heaven inssuportable pour evoquer quelques "grands retours" du cinéma americain.
colin farrell ici rentre dans son meilleur rôle, en fait le seul qu'il est capable de jouer: le mec paumé et sans volonté veritable avec ses grand yeux tristes et sa propension a etre une marionnette sans avoir le courage d'y remedier.
pour ceux qui se plaignent du speech de communard poussif , il me parait interessant de voir que tout les monologues internes de ce militaire en goguette(avec son eternel regard de camé fataliste "oh putain je vais mourir") sont contrebalancés par la propension pathologique du personnage a l'inaction- et la jai vraiment pensé a the barber, avec en plus cette facon de rendre vivants les evenements, et surtout la nature par la simple passivité de john smith ( que celui qui ne s'est pas marré pendant la scene ou colin farrel essaie d'impressionner les indiens avec sa poudre a canon me jete la premiere pierre).
jai même trouvé (honte a moi) que le traitement de l'intrigue "amoureuse" manquait de la vulgarité inherente au film "historique" et même au film un tant soit peu budgetisé a l'ouest de la rhur.
alors ouais ya pas beaucoup d'action (même si l'attaque du fort est "magnifique"), il n'y a aucun souffle epique, le heros n'est pas un heros, mais cest precisement cela qui fait la grandeur du film ce pretendu heros de legende qui n'est pas fichu de se sauver tout seul et qui manque finir bouffé par les inuits accompagné de morue,le seul heros a ne pas crier "NOoOoOOOON!!!" avec un air horrifié quand les l'anglais tire sur l'indien pendant les negociations. cest precisement le "mythe" a la disney qui est epongé, pas de trace ici de sentimentalisme longuet comme celui qui plombe le seigneur des anneaux ou de complaisance coupable dans le traitement de cette paaaaaaaaauvre pocahontas (nom qui n'est jamais prononcé a l'écran-peur du souvenir disney?), ou d'heroisme grandiose magnifié et stupide(les grandes intention quittent vite le monologues internes de colin "cocaine" farrell).
un film d'eau et de silence; alors oui forcement ca peut deplaire


a ce sujet mon petit oléus (rien de tendancieux hein) je trouve la musique utilisé de maniere geniale surtout en opposition au silences (remettez vous ghost in the shell) et que ce que tu trouve inssuportable ce n'est rien moins que les sonates de mozart et surtout le superbe, magnifique, grandiose,decadent "or du rhin" de wagner


voila voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reifriesen.free.fr/
Princeps Oleus
2nd Son
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 34
Localisation : Le puits de l'Enfer
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 1 Mar - 14:14

Il se trouve que même une belle musique peut perdre tout son attrait si on en fait mauvais usage. Ce que je constate, c'est qu'elle est franchement mal employée, particulièrement à la fin où la musique va crescendo jusqu'à devenir absolument insupportable.
Quant au regard triste de farrell, eh bien, je dirais que ce n'est pas la première fois qu'il l'emploie... disons simplement que, pour une fois, le rôle d'y prête un peu mieux. Son talent est néanmoins plus que contestable, et je ne parle pas ici du Nouveau Monde uniquement.

Citation :
( que celui qui ne s'est pas marré pendant la scene ou colin farrel essaie d'impressionner les indiens avec sa poudre a canon me jete la premiere pierre).

C'est vrai, je peux ? Cette scène, encore une fois est un véritable cliché. Je comprends que l'on puisse se laisser enchanté par ce film pour la simple et bonne raison qu'il fut réalisé dans ce but et uniquement dans ce but. Mais au moins faut-il reconnaître que tout cela a été vu et revu !
Niveau originalité, on repassera.
Tout a une portée symbolique sur laquelle on insiste lourdement et sans aucune subtilité. De même, le changement d'ambiance qui survient avec le passage d'un continent à l'autre où les couleurs et les textures (de même que les sons) se font mineraux, insistant sur l'aspect mort des matières par opposition aux vivantes forêts des amériques est très grossièrement suggéré.
Pour exemple, ce passage où l'emissaire indien se déplace dans un jardin d'arbres taillés et triangulaires, alignés et bien rangés, est parfaitement grotesque. Là encore, ce qui me choque, c'est que l'on tente d'inspirer un sentiment au spectateur au lieu de le laisser ressentir par lui-même ce qu'il voit.
L'intrigue amoureuse echappe presque à l'excès dans lequel tous les autres aspects du film tombent, mais là encore, c'est contestable. Au final, si l'on regarde bien, le message qu'on en tire est lequel ? Que l'on peut oublier son grand amour et être heureux tout de même ? Ouah, la révélation... merci Terrence malick de s'être senti obligé de nous pondre une demi-heure supplémentaire pour découvrir une pareille banalité.

Pour les speechs en voix off, n'oublions pas que chaque personnage a les siens, et pas uniquement le militaire, ce qui nuit au film à mon sens. C'est la multiplication des points de vue (à laquelle personne n'echappe puisque même Christian Bale, qui débarque à la toute fin, y a droit dès ses premières scènes) qui donne au film son côté contemplatif parfaitement indigeste.

Ce que je trouve vraiment dommage dans ce film, et c'est sûrement cela son défaut majeur, celui qui entraine tous les autres, c'est qu'il force la main du spectateur en lui imposant sans aucune subtilité des sentiments qui relèvent carrément du cliché. Le fait que certains trouvent ce film réussi tend toutefois à prouver que ces ficelles fonctionnent bien, puisque ce sont exactement les choses que le film tentait d'inspirer que l'on présente ici.
A mon avis, si l'on n'accroche pas dans les premières minutes (que l'on ne laisse pas sa chance au film comme on dit), tout le message poétique du film n'adhère pas lui non plus et l'on trouve tous les ressorts employés pour inspirer ces sentiments parfaitement grossiers. C'est dommage... j'ai dû passer à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorek
3rd Son
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Un monde meilleur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 1 Mar - 21:50

Par Athena il me semble qu'il faut qu'à mon tour je prenne la parol (histoire de faire genre que je suis pas aussi con que mon 1er commentaire le laisse entendre) .
A l'heure ou le cinema americain nous apporte ses pires films (Munich) et ou le cinema francais tend vers le bas (les bronzés 3) , voir Le nouveau monde m'a fait l'effet d'une bouffé d'air frai. Enfin un film qui sort de l'ordinaire. Il n'y a pas de lenteur je pense dans ce film dans le sens que ces moments de silence ou ces pasage a vide en apparencent sans autre interets que la contemplation joue un tout dans le film qui en fait une fresque magnifique de ces nouvelles contrés. J ai personnelement été subjugué par un tel travail de l'esthetique, invisible dans d autre films (ormis dans les films de Kubrick). Le cinema est un art, il peut donc se permettre de depasser les contraintes narratives pour laisser le spectateur apprecier un joli paysage.
Colin Farel , pour rejoindre morgenstern , est enfin tres bon dans ce film , Terrence Malick le dirige a la perfection et lui permet de montrer un veritable talent de grand acteur .
Les monologues "ennuyeux" sont pour moi appaisant , elles empeche le spectateur de decrocher des images avec des stupides dialogues habituels .
Pour finir la musique est superbe et , je dois dire que a la fin , j ai vraiment adoré ce crescendo musical qui clou litterablement le spectateur sur son siege .
Un film genial , je n ai plus qu'un desir , le revoir sur un ecran encore plus grand !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morgenstern
4th Son
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Sam 4 Mar - 14:36

attention attention je crois qu'il ya eu contresens sur mon discours(desolé yorek mais pour le reste je suis assez daccord avec toi) Laughing
en effet je n'ai jammais dit que colin farrell etait un bon acteur;
le sens de mon argument etait que l'eternel regard triste et perdu de cet expression monolithique figé et anticharismatique qu'est de toute son essence colin farrell etait ici parfaitement utilisé et qu'il s'agissait surement de la premiere et derniere fois... drunken

je suppose mon distingué oleus que argumenter plus avant ne nous menerai qu'a echanger point de vue subjectif et articles de foi; c'est pourquoi je me bornerai a deux observation formelles:
-je trouve que étant donné la place de ce conte moral cucu dans l'imaginaire collectif, la figure totalement anti-heroique, voire meprisable, du personnage de john smith n'est pas cliché.
-secundo il m'a semblé que justement la progression des monologues internes en changeant de personnage monologuant au fil des evolutions de styles , ne crée pas un effet decousu mais permet au film, support par essence facilement(me faites pad dire ce que jai pas dit) impersonnel, de creer un changement du procedé narratif qui emprunte au meilleurs auteurs litteraires (percy, faulkner...)...
voila c'est tout pour ma (laborieuse) contribution a la defense de terrence malick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reifriesen.free.fr/
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   Mer 14 Fév - 22:06

http://www.ecranlarge.com/news-dvd-890.php

Ecranlarge a écrit:
Le Nouveau monde en version longue
Imprimer : Le Nouveau monde en version longue
04/01/2007
Grégorian Toutain

L’Italie vient de s’offrir une sacrée exclusivité, car Le Nouveau monde de Terrence Malick y est disponible dans une édition Collector 2DVD comprenant le premier montage du film, d’une durée de 150 minutes (144 minutes au format Pal). En effet, la dernière semaine de décembre 2005, le film fut projeté dans quelques salles de New York et Los Angeles afin de pouvoir concourir aux Oscar, mais Malick ne tarda pas à le remonter pour sa sortie mondiale un mois après, délivrant une version raccourcie à 135 minutes (129 minutes au format Pal), celle que nous avons vu en salle et disponible également sur cette édition DVD.

Plus qu’une simple version longue, le premier montage propose vraiment un autre film, puisque sa construction diffère sensiblement (c’est encore plus contemplatif). Ce DVD collector, qui consiste en un fourreau comprenant un digipack simili-cuir en forme de livre, propose les mêmes bonus que les autres éditions. Les deux versions du film disposent de pistes DD 5.1 en anglais et en italien, ainsi que de sous-titres dans les mêmes langues. On peut le trouver sur différents sites italiens pour une vingtaine d’euros, notamment sur le site dvd.it. Ceci étant, n’oublions pas qu’un troisième montage, qui durerait près de trois heures, est également annoncé par Malick, qui décidément n’en finit pas de chercher…

Enculés d'italiens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Nouveau Monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Nouveau Monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition: du Perche au Nouveau-Monde, une aventure humaine
» Surgissement d'un Nouveau Monde
» "le sang des vikings"
» L'art est-il créateur d'un nouveau monde ?
» Karine l'aventure du nouveau monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Merveilleux :: Cinéma-
Sauter vers: