Si y'a du gaz dans l'eau, c'est un coca...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I am Legend

Aller en bas 
AuteurMessage
Cédrik
5th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: I am Legend   Sam 6 Oct - 16:39

http://iamlegend.warnerbros.com/
bon c'est clair : l'adaptation n'a pratiquement rien à voir avec le roman

_________________
notre frère Eric repose en paix maintenant \__/
Trollhammaren !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorek
3rd Son
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Un monde meilleur
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Dim 7 Oct - 23:09

Merde, le premier de mes 7 pires cauchemars vient de se réaliser ...

Je suis pas dans la merde s'il annonce les suivants

Monde de merde, c'était à moi de réaliser ce putain de film bordel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Dim 7 Oct - 23:25

Yorek a écrit:
Merde, le premier de mes 7 pires cauchemars vient de se réaliser ...

Je suis pas dans la merde s'il annonce les suivants

Monde de merde, c'était à moi de réaliser ce putain de film bordel !

A vrai dire le film a déjà été adapté deux fois:

- The Last Man on Earth en 1964, réalisé par Ubaldo Ragona et avec Vincent Price



- The Omega Man en 1971, réalisé par Boris Sagal et avec Charlton Heston.



Le présent film ne prétend en aucun cas (heureusement !!!) être une adaptation "fidèle" du livre mais plutôt un remake ultra-friké de The Omega Man.


Et sinon pour les puristes qui prennent Matheson pour un Dieu, je leur apprendrait qu'il a pas toujours été parfait pour le cinéma ! Autant niveau littérature ça a l'air impec' (je laisse la parole aux érudits de son oeuvre) mais niveau cinéma, à par participer à la très belle adaptation de La Chute De La Maison Usher de Poe pour Roger Corman et le scénario de Duel tiré de sa noçuvelle, le fiéfé est coupable de collaboration au script des Dents De La Mer 3, d'un épisode de Star Trek (oui dans mon monde c'est un crime) et d'avoir écrit The Comedy Of Terrors (où Tourneur, grand réalisateur se ridiculise bien aussi).



Sinon pour les fans il apparait en sénateur (aux côtés de Roger Corman) dans... The Godfather Part 2 !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Cédrik
5th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: I am Legend   Lun 8 Oct - 14:46

sutter cane a écrit:
Autant niveau littérature ça a l'air impec' (je laisse la parole aux érudits de son oeuvre)

Me dis pas que t'as même pas lu "I am Legend" ?! Hérétique ! Arrête de te toucher devant des Corman et va le lire tout de suite garnement ! Very Happy

_________________
notre frère Eric repose en paix maintenant \__/
Trollhammaren !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Lun 8 Oct - 14:57

Cédrik a écrit:
sutter cane a écrit:
Autant niveau littérature ça a l'air impec' (je laisse la parole aux érudits de son oeuvre)

Me dis pas que t'as même pas lu "I am Legend" ?! Hérétique ! Arrête de te toucher devant des Corman et va le lire tout de suite garnement ! Very Happy

Si monsieur je l'ai lut !!!
Sinon je ne serai pas sur ce topic (quoi que j'y serait passé quand même pour mettre les affiches de The Omega man qui défoncent tout quoi), j'ai même lut quelques unes de ses nouvelles mais c'est tout, et bien que cela m'émerveilla, je ne pense pas pouvoir juger le monsieur avec ce peu aussi merveilleux soit-il (même si il est quand même giga-merveilleux quoi).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
morgenstern
4th Son
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Mer 10 Oct - 14:32

c'est bien le problême.
Matheson est un immense romancier, un tres grand novelliste (bien que sur le tas il y ait quelques unes qui manque d'originalité-mais jamais de style),et un scenariste euh ah tient ouais pas mal celui la.
le grand problême etant donc que son adaptation au cinéma se prête mal a la retranscription de la poesie qui l'habite, â cause du style clinique et froid bien qu'efficace, de ses descriptions "exterieures". je dis exterieures parce que richard matheson est avant tout un romancier du psychologique, un pro du deraillement interne et de la schizophrenie progressive. hors le cinéma, surtout celui qu'on va se taper ici va necessairement mettre l'accent sur les effets speciaux, le larmoyant relationnel, et l'action clipesque, sans oublier les grosses voix off a tout bout de champs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reifriesen.free.fr/
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Ven 12 Oct - 0:42

Bon et bien, Matheson par-ci, Matheson par-là... Mais qu'en est-il du vrai responsable de ce film ??? (non pas Charlton Heston, lui c'est un Dieu alors laissez-le en paix !). Il s'agit de l'immense : Francis Lawrence


Alors, regardons sa belle filmo de plus près :

# I Am Legend (2007)
... aka I Am Legend: The IMAX Experience (USA: IMAX version)
# OK Go: Oh No Special Edition (2006) (V)
# Constantine (2005)
# Britney Spears: Greatest Hits - My Prerogative (2004) (V) (video "I'm a Slave 4 U")
# From Janet. To Damita Jo: The Videos (2004) (V) (videos "Someone to Call My Lover", "Son of a Gun" and "All Nite")
# Jennifer Lopez: The Reel Me (2003) (V) (videos "Waiting for Tonight " and "Play")
# Green Day: International Supervideos! (2001) (V) (video "Warning")
# Jennifer Lopez: Feelin' So Good (2000) (V) (video "Waiting for Tonight")
# "Making the Video" (1999) TV Series (unknown episodes)


Bon, Ok, ça fait peur (Constantine, Lopez & Spears c'est pas rien comme Curiculum), mais ce n'est rien comparé à ces bribes d'interviews :

Citation :
"dépressif, le film l'est un peu moins que le roman, dans lequel le personnage principal passe ses nuits à boire, à lutter contre la folie et, en vain, à chercher un but à son existence. C'est un vrai solitaire. Dans le film, nous lui avons donné un chien avec lequel interagir. Un animal qui justifie également quelques touches d'humour."

Ouais, pouet-pouet ! ca va être l'éclate totale dans le cinoche ! Will Smith qui fait des blagues à un chien, ouéééé ! Men In Black powaaaaaaaa !!!

Mais il y a aussi des choses bizarres (genre par rapport au bouquin, à sa fin...)

Citation :
"nous n'avons pas repris la fin du livre, avoue Akiva Goldsman.."

Ne pouvant garder ça pour moi, dès lors j'ajoute :

Citation :
"Sans doute pour est ce pour cette raison que Mark Protosevich, le coscenariste, annonce déjà une suite à "Je suis une Legende". Ou du moins, un scenario paré pour une suite.."

Neville contre Godzilla ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Cédrik
5th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: I am Legend   Ven 12 Oct - 12:12

oh my fucking god ...

_________________
notre frère Eric repose en paix maintenant \__/
Trollhammaren !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: I am Legend   Dim 16 Déc - 2:37

Critique 'intrigante" de Mad Movies :

http://www.mad-movies.com/mad/actualite-294-trente-millions-damis-je-suis-une-legende-de-francis-lawrence.html

Citation :
Malgré toutes les craintes que le film était à même d’inspirer (Neal Moritz à la production, Akiva Goldsman au scénario, Will Smith flanqué d’un side-kick à quatre pattes, le classement PG, la fin du roman modifiée…), Je suis une légende est une des plus belles surprises de l’année ou la SF rencontre le survival et le film d’horreur.

« En somme, vous avez trouvé un vaccin contre le cancer ? », demande une journaliste à une scientifique (Emma Thompson) pour ouvrir le film. « Oui », répond-elle en baissant modestement les yeux. Le plan suivant montre l’effet secondaire de ce remède-miracle devenu virus : un New-York sans âme qui vive, un « Ground Zero » ou seul a survécu Robert Neville, scientifique et colonel de l’armée américaine qu’on découvre ici fonçant à bord d’une Ford Mustang aux côtés de sa chienne-louve, fusil d’assaut à portée de main (impossible de ne pas penser à Mad Max 2) pour abattre le gibier qui a investi les rues…mais qu’il n’est pas le seul à chasser puisque la loi de la jungle est devenue reine. Une ouverture-choc, ou se déploient des décors post-apocalyptiques inquiétants (putain de production design !) au sein desquels évolue un homme que la solitude et le désespoir menacent à chaque instant de faire basculer dans la folie (Neville, constamment à fleur de nerfs, ne cesse de lutter pour ne pas y sombrer). Notamment la nuit, quand, barricadé dans sa maison, il entend résonner au-dehors les beuglements des Infectés, moment réellement terrifiant qui rend la menace omniprésente et fait de Neville un être bouffé par la peur. L’apparition des vampires, tardive mais cauchemardesque, ne fait qu’accentuer une atmosphère spectrale, ou voir la nuit tomber signifie peut-être ne jamais voir le soleil se lever, et ce chaque jour depuis trois ans pour Neville qui continue à chercher un antidote à la rage qui a contaminé l’espèce humaine en utilisant son propre sang (il est mystérieusement immunisé contre le virus) et à émettre un message radio dans l’espoir qu’il parviendra à d’autres éventuels survivants. Mais les Infectés le guettent et, malgré ses précautions, il va devenir une proie idéale…

Dépressif, Je suis une légende l’est sans aucun doute, en tout cas pendant la première heure, dynamisée par les attaques furieuses des mutants (avec en chef de meute un Dash Mihok vraiment flippant) et de leurs hideux molosses dans des scènes d’action bluffantes et ponctuée de flash-backs ou l’on découvre la famille de Neville, prétexte à une scène d’adieux poignante et tragique lors de l’évacuation de New-York, particulièrement impressionnante même si forcément moins réussie que celle filmée par Spielberg dans La Guerre des mondes : la mise en scène de Francis Lawrence (Constantine) est solide mais anonyme, malgré un certain sens du spectaculaire. Quant à la fin du film (très différente de celle du roman), certains ont cru y voir un discours bondieusard. En réalité, même si Neville est en effet une figure christique (comme beaucoup de héros, finalement) et qu’il est catholique (comme beaucoup d’américains, finalement), Dieu n’est pas toujours invoqué en termes élogieux, d’autant plus que son existence est ici farouchement niée, dans les faits et de vive voix. Les dernières scènes sont donc spirituelles et porteuses d’espoir, mais pas « pro-cathos », et quand bien même elles le seraient… Si on doit relever quelques défauts, ce n’est sûrement pas dans cet aspect, ni dans la relation du héros avec sa chienne (touchante sans larmoyer), mais plutôt à travers quelques effets visuels loupés, ce qui en soi n’est pas bien grave eu égard aux très grandes qualités narratives de ce spectacle surprenant d’intensité. Matheson a été trahi ? Sans doute un peu (jusqu’au titre, qui n’a plus la même signification), mais d’aussi belles trahisons, on en redemande.

Cédric Delelée



Interview de Matheson : http://www.cinemaspy.ca/article.php?id=379&p=1 (ouais il concerné par le film vous savez)



Critique "hallucinée" sur DVDrama :

http://www.dvdrama.com/news-23673-je-suis-une-legende-avis-a-chaud.php

Citation :
Autant être franc, on en attendait plus grand chose de cette nouvelle adaptation du roman de Richard Matheson. Les multiples réécritures, la présence à la barre du réalisateur de Constantine et les reshoots de dernières minutes laissait présager le pire. C’est donc avec la plus grande stupeur que l’on s’est mangé une bonne grosse claque dans la gueule en ce début d’après-midi ! On craignait le pire et c’est finalement le meilleur qui arrive ! Mieux vaut ça que l’inverse…

Le fossé qualitatif qui sépare Constantine et Je suis une Légende est considérable. Dès la scène d’ouverture Francis Lawrence nous cloue à notre siège : un safari survitaminé à bord d’une Ford GT pilotée par Will Smith, tenant le volant dans une main et le fusil d’assaut dans l’autre, traquant pendant plus de 5 minutes un troupeau de cerfs en plein cœur d’un Manhattan à l’abandon. On ramasse déjà comme on peut notre mâchoire et ce n’est que le prégénérique !

Après La Légende de Beowulf il y a un mois, voici la nouvelle bombe lâchée par Warner en cette fin d’année dont la campagne marketing fut tout aussi trompeuse quant à la qualité du produit fini. Je suis une Légende n’a rien du gros film d’action que l’on essaye de nous vendre avec un Will Smith plus cool que jamais. Le comédien est en parfaite adéquation avec le ton du film (pas « d’effet I,robot ») et livre n’y plus ni moins que sa meilleurs performance depuis Ali. Mais la plus grosse surprise du film réside dans la fidélité à l’essence du roman d’origine. Certes le film se passe à New York, et la fin diffère quelque peu (mais pas en mal), mais le cœur du roman y est : la solitude, la survie, la folie et la lutte incessante pour sauvegarder son humanité. La mise en scène ultra efficace de Francis Lawrence est servie par l’une des plus spectaculaires production design de tous les temps : les rues abandonnées de New York et la photographie d’Andrew Lesnie (Le Seigneur des Anneaux et King Kong) sont à tomber par terre. Au final, Je suis une Légende version 2007 se pose comme l’un des plus gros chocs de l’année et l’un des meilleurs films du genre. Et l’on n’en espérait pas tant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Cédrik
5th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: I am Legend   Dim 16 Déc - 15:26

On n'apprend pas grand chose de la part de Matheson sur le film

Par contre ces 2 critiques me mettent dans le doute ... il a des arguments apparement (après dire que c'est une bombe comme Beowulf, je sais pas trop ce qu'on doit comprendre)

_________________
notre frère Eric repose en paix maintenant \__/
Trollhammaren !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I am Legend   

Revenir en haut Aller en bas
 
I am Legend
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brütal Legend
» URBAN LEGEND: le recourbe cils
» Liste des Héros Légendaires
» The Legend of Zelda : Unfinished Quest [Version 0.01]
» Dessert "cochon" d'Ema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Merveilleux :: Cinéma-
Sauter vers: