Si y'a du gaz dans l'eau, c'est un coca...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marie Antoinette

Aller en bas 

Quel est votre film de Sophia Coppola préféré ?
The Virgin Suicides
57%
 57% [ 4 ]
Lost in Translation
43%
 43% [ 3 ]
Marie Antoinette
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Cédrik
5th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 646
Age : 31
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Marie Antoinette   Sam 3 Juin - 11:30

vu hier soir à Orsay : Marie Antoinette de Sofia Coppola

si vous avez detesté Lost in Translation (ou que vous vous êtes endormi avant la fin), que vous detestez ce qui est ultra kitch, de voir les Français s'en prendre un peu dans la gueule, d'entendre tout le monde -francais et autrichiens- parler anglais (et juste sortir par ci par la un "Monseigneur", "Madame" ...)
alors ce film n'est pas pour vous Razz
personnellement j'avais beaucoup apprécié L.I.T et Virgin Suicide de Sofia Coppola, je n'ai donc pas résisté à ce dernier film : réalisation superbe (c'est le minimum quand même !), acteurs très crédibles (surtout, Kristen Dunst arrive à jouer une ado de 15 ans Shocked pour finir à jouer une femme de 38 ans) malgré le barrage de la langue (Sofia Coppola s'amuse à balancer quelques phrases en francais, on a même le droit à Kirsten Dunst qui chante en français, funny), décors et déguisements kitch à mort (la encore c'est traité avec un humour léger), musique totalement décalée (même si parfois ca l'est un peu trop à mon gout, mais rien que le générique de début, j'ai cru que je m'étais gourré de film ou que j'étais tombé sur une parodie)
les Francais (après les Japonais dans L.I.T) s'en prennent un peu dans la gueule, surtout Louis XVI, qui est montré tel qu'il était, faut pas se mentir : un ado chargé de responsabilités qu'il a du mal à supporter (heureusement, Sofia Coppola prend une grosse liberté avec l'histoire à la fin pour rattraper le coup)
idem pour Marie Antoinette : c'était qu'une gamine, on l'amène à Versailles, un endroit totalement coupé du monde ( en France, yavait 2 mondes : Versailles et le reste Smile ), forcement qu'elle devait se comporter comme une ado, S.C. essaye de montrer la jeunesse d'une autre époque qui ne doit pas être si défférente de la notre : on aime picoler, bouffer des sucreries, les filles jouent à Pretty Woman, on adore faire la fête (d'ailleur le bal masqué ressemble énormement à une boum des années 80 Laughing ), courir en extérieur complètement bourré en faisant n'importe quoi, ca fume de l'herbe et ca finit en partouze (à coté de ca ils se faisaient vraiment chier à Versailles)

vraiment très sympathique comme film, pas le film de l'année mais traité avec beaucoup d'humour, ca change des précédents films qui s'attaquent à des personnages historiques

_________________
notre frère Eric repose en paix maintenant \__/
Trollhammaren !


Dernière édition par le Sam 3 Juin - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
egaun
Hammer


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Marie Antoinette   Sam 3 Juin - 19:30

Pas mal mais décevant pour un Coppola...
et pourquoi cette musique?!! arg!

par contre Volver est pas mal...(pour un Almodovar)
Je sors? Bon d'accord Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silent
4th Son
avatar

Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Marie Antoinette   Dim 4 Juin - 18:24

bah non reviens et developpe (rah je sais jamais combien de L et combien de P) mais peut etre pas dans le topic sur Marie Antoinette ^^

_________________
Toujours aussi exichiante Ne pas cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Marie Antoinette   Lun 5 Juin - 1:05

Pseudo-fidèle à une réputation qui me colle aux basques, j' ai enfin posé mes yeux et ouvert mes oreilles au film de Sophia Copolla.

Le principe du film a pourtant de quoi séduire : une démonstration de l' artificiel au cinéma via le portrait d' une femme dont les traces et la vie le sont on ne peut plus. Dans une telle démarche il est légitime que les armes prises pas l' héritière Copolla soient d' une grande simplicité, voire d' une grande banalité tant l' utilisation d' une musique décalée est de mode en cette décénie. D' un point de vue sonore il faut quand même incriminer l' utilisation de la langue anglaise, dont la pseudo-alternance avec la langue française donne bien envie de rire...
Mais là où le bas blesse le plus est que Sophia, pour coller à sa démarche, à cette logique, est contrainte de détruire tout ce qui faisait le charme de son cinéma jusqu' à lors. Le montage s' affiche ainsi d' un classicisme parfois affligeant (champ, contre-champ, axe, champ, profil...) et les sauts de puce dans le temps qui sont monnaie courante dans la seconde partie du film (mais comment peut-on encore prétendre pouvoir raconter 23 d' une vie en 2 heures ?) en affaiblissent le contenu.
De même certaines ébauches de situations laissaient entrevoir de grands moment qui n' auront finalement pas lieu (je ne m' étant pas pour ne dévoiler aucune information). j' irai même à dire (et croyez moi que ça me coûte) que certaines sont à la limite du ridicule (l' espèce de clip "gateaux" et l' absence de la "consommation").
Mais bon la demoiselle Copolla contrôle quand même son film, troisième oeuvre qui aurait pu être un immense fiasco. L' ombre de son père se faisant quand même beaucoup sentir. Il est aussi dur de ne pas évoquer Barry Lyndon qui semble hanter la réalisation... Au final ce n' est pas le film de l' année, ni la consécration pour la jeune réalisatrice mais il n' en reste pas moins une réalisation honnête, un beau labeur pour une fille de titan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Ossian
3rd Son
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Hyperborée
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: Marie Antoinette   Ven 9 Juin - 22:16

Bon je vais poster un avis qui va trancher avec ce que vous dites.
Personellement, j'avais été complétement emballé par Virgin Suicide et Lost in Translation doit faire parti de mon top 3 (j'ai bien du le voir 5 fois au ciné, ce qui m'arrive quand même très rarement...), c'est dire que je vouais un bon petit culte à Sainte Sofia... et la catastrophe!!!!
Je vais pas y aller par 4 chemins: j'ai trouvé ce film nul à chier.
Je ne vais même pas parler ici des incohérences historiques ou du fait que les français s'en prennent plein la gueule: je pourrais, mais ce n'est même pas ça qui m'a géné... c'est dire.
Le film est chiant à mourrir (et en plus je l'ai vu bourré): il ne s'y passe rien, on voit juste MA complètement bourrée elle aussi pendant deux heures... la photo est très belle, les décors itou, mais fimer des belles robes et des gateaux qui tournent pendant 2 heures je trouve ça très limite. il n' ya aucun géni, rien derrière tout ça contrairement à LIT.
ce qu'on pouvait trouver léger chez Sofia Copola devient ici totalement superficiel.
J'ajoute à ça que je n'ai pas trouvé KD fantastique... quand aux personnages de L15 et L16, c"est une catastrophe. Delon a bien fait de refuser le rôle, il avait senti le coup "je ne tournerai pas dans un film sur la France fait par une américaine"
Mais ce qui me fait vraiment peur c'est que Sofia explique que c'est ce film qui occupe son esprit depuis le début, et qu'en fait LIT a juste été une parenthèse: en gros elle a fait un chef d'oeuvre mais elle a pas fait exprès...
Non franchement, ce film est a oublier très vite.

_________________
"Allez, bande de macaques:
Si vous avez envi de vivre, battez vous!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter cane
7th Son Of A 7th Son
avatar

Nombre de messages : 853
Age : 12
Localisation : Beau Val / falaiseland
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Marie Antoinette   Dim 11 Juin - 14:57

Il est vrai que Lost In Translation sort vraiment du lot, le seul n' étant pas compté d' un point de vue naïf et pueril (ne pas voir un côté péjoratif en l' utilisation de ces termes). Mais ce qui forcait le respect pour Virgin Suicides - justement cette narration d' un thème dur par de jeunes enfants - manque cruellement ici tant le personnage de Marie Antoinette est creu (ne parlons pas des autres...) et la trame du récit si peu envoutante. Nan mais sérieux vous en aviez quelqye chose à foutre vous qu' elle se fasse tringler ou non par Louis XVI ? En plus étant donné l' époque du récit on est en droit d' attendre bien mieux (même en restant sur le principe "Versailles, coupé du monde"). En fait, avec le recul, je crois qu' il manque cruellement à ce film un socle, une base, un fondement, presque un prétexte j' a envie de dire pour pouvoir exister pleinement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://suttercane.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Antoinette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si j'étais Robespierre...
» Les barbie collection 2008 2009
» Réunion autour du patronyme AUBER
» Bon Jeudi
» Le coiffeur de Marie-Antoinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum Merveilleux :: Cinéma-
Sauter vers: